mardi 10 juin 2008

Truc n°85 : Râper moi-même le gruyère

Certes, ce geste est tout bête mais il est quand même plus économe en énergie (j'utilise ma propre huile de coude au lieu d'utiliser de l'électricité) et en emballage (à moins d'acheter systématiquement les paquets d'un kilo de gruyère râpé).
Et surtout, il y a beaucoup de bruits qui courent plus ou moins râgoutants sur l'emmental râpé (ce qu'on appelle gruyère râpé est de l'emmental !) et sur ses modes de production, très loin des moeurs bio !
Donc, je râpe avec mon moulin à légume et la râpe adéquate !
Dégustez, c'est bien meilleur !
Et puis essayez le vrai gruyère râpé, le comté râpé, le parmesan râpé...

4 commentaires:

RipeGreenIdeas a dit…

Bienvenue dans le groupe des co-auteurs!

une nouvelle avalanche de bonnes idées va arriver avec Barbosa!

Thygo a dit…

C'est pas bête l'idée. Cette semaine je regarde pour acheter du gruyère entier.

marianne a dit…

bonsoir,
je viens de découvrir ce blog et j'aime beaucoup.
Cette idée n'est pas bête du tout; je la pratique depuis quelques mois déjà et c'est bien meilleur.

rose garance a dit…

perso, j'achète mon emmental bio. je le rape. je le congèle dans une boite hermétique. A chaque usage, je prélève rapidement le rapé avec une fourchette. je remets la boite vite au congélo. se conserve ainsi très longtemps

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...