lundi 30 juin 2008

Truc n°98 : Pâte à savon pour les mains faitemaison...

Sous cette forme le savon ne moisit pas ou ne se transforme pas en chose toute gluante et répugnante qui rebute certains à diluer leur savon. Tout en restant mou, il peut ainsi se diluer à volonté… Et c'est aussi une bonne façon de recycler les fins de savon rikiki dont on ne sait jamais quoi faire...

Il faut :
* 1 litre d'eau (si possible filtrée)
* environ 70 g de savon de Marseille râpé ou en paillettes le plus pur possible et/ou se servir de fins de savon
* 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

Pour la recette, suivre la recette n°97 sans y mettre les cristaux de soude, on peut donc le faire à l'occasion en même temps que la lessive pour gagner du temps... Ensuite en séchant cela va faire une pâte blanche comme sur la photo que l'on diluera (dans de l'eau presque bouillante pour qu'elle se dissolve bien) pour faire du savon liquide prêt à l'emploi...
Avec ce système-là, je fais des économies puisque tout le monde se lave les mains avec ce savon liquide qui ne me coûte presque rien comparé aux savons du commerce pas très clean de composition et exagérément concentrés, que l'on met du temps à rincer, qui descendent en un rien de temps et qu'il faut donc renouveler très souvent.
Je dilue assez pour que l'on n'ait pas besoin de se mouiller les mains avant de se mettre du savon, ainsi c'est très pratique pour les enfants qui ont tendance à laisser couler l'eau en se lavant les mains, car là on n'ouvre le robinet que pour se les rincer, malin, non ?
En plus d'être économique c'est écologique puisque le savon de Marseille et le bicarbonate de soude sont deux produits naturels respectant l'environnement.

Photo : Mes elféebulations

4 commentaires:

RipeGreenIdeas a dit…

super idée!
(aussi le du savon très liquide pour ne pas avoir à se mouiller les mains avant).

nb: pour les lecteurs, même si ce sont des produits naturels, ils ne faut pas se dire que vous pouvez les utiliser en grosses quantités et ne pas faire attention aux doses. A long terme, le cumul du bicarbonate (qui contient du sel et du carbonate de sodium)en très grosses quantités n'est peut-être as idéal non plus (c'est un débat en cours que j'ai avec n coain chimiste).

Il s'agit donc d'utiliser les produits les moins dangereux, qui ont le moins d'impact mais toujours avec parsimony! (et là le copain chimiste et moi sommes très d'accord)

Mes elféebulations a dit…

Entièrement d'accord avec toi Anouchka. C'est pas parce que c'est écologique qu'il faut prendre ce prétexte pour gaspiller...
Tout produit consommé, même écologique de toute façon a un impact sur la nature.
Le but du jeu est de consommer en faisant des économies certes mais avant tout en polluant le moins possible...

pou a dit…

autre moyen pour utiliser les ptits bouts de savon pas pratiques (truc de ma mamy qui a toujours fait ça !) : les garder de côté et les rassembler dans un vieux mi-bas solitaire ou filé, nouer, couper… le tour est joué ! en plus ça fait bien mieux mousser le savon et ça permet d'en utiliser moins…

Mes elféebulations a dit…

Ouiiii j'y pensais plus mais il me semble bien avoir vu ce genre de chose petite lol

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...