lundi 30 juin 2008

Truc n°98 : Pâte à savon pour les mains faitemaison...

Sous cette forme le savon ne moisit pas ou ne se transforme pas en chose toute gluante et répugnante qui rebute certains à diluer leur savon. Tout en restant mou, il peut ainsi se diluer à volonté… Et c'est aussi une bonne façon de recycler les fins de savon rikiki dont on ne sait jamais quoi faire...

Il faut :
* 1 litre d'eau (si possible filtrée)
* environ 70 g de savon de Marseille râpé ou en paillettes le plus pur possible et/ou se servir de fins de savon
* 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

Pour la recette, suivre la recette n°97 sans y mettre les cristaux de soude, on peut donc le faire à l'occasion en même temps que la lessive pour gagner du temps... Ensuite en séchant cela va faire une pâte blanche comme sur la photo que l'on diluera (dans de l'eau presque bouillante pour qu'elle se dissolve bien) pour faire du savon liquide prêt à l'emploi...
Avec ce système-là, je fais des économies puisque tout le monde se lave les mains avec ce savon liquide qui ne me coûte presque rien comparé aux savons du commerce pas très clean de composition et exagérément concentrés, que l'on met du temps à rincer, qui descendent en un rien de temps et qu'il faut donc renouveler très souvent.
Je dilue assez pour que l'on n'ait pas besoin de se mouiller les mains avant de se mettre du savon, ainsi c'est très pratique pour les enfants qui ont tendance à laisser couler l'eau en se lavant les mains, car là on n'ouvre le robinet que pour se les rincer, malin, non ?
En plus d'être économique c'est écologique puisque le savon de Marseille et le bicarbonate de soude sont deux produits naturels respectant l'environnement.

Photo : Mes elféebulations

dimanche 29 juin 2008

Truc n°97 : Faire sa lessive maison au savon de Marseille

J'ai longtemps cherché une recette (niveau texture) qui ressemble aux lessives du commerce, les ingrédients kkbeurks en moins, une recette qui reste stable et qui ne se défasse pas. Elle a fait ses preuves auprès de petites fées qui en sont très contentes...




















Ingrédients

*2 litres d'eau
*150 g de savon de Marseille râpé ou en paillettes le plus pur possible
*150 g de cristaux de soude (pas de la soude caustique, très dangereuse, ni du bicarbonate, des cristaux (ou carbonate de soude) (dégraissants et désodorisants, ils neutralisent l'effet calcaire de l'eau et de ce fait, renforcent le pouvoir nettoyant du savon)
*6 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (assouplit et neutralise les odeurs)
*1 ou 2 cuillères à café d'huiles essentielles (désinfectants puissants et pour parfumer)

Méthode rapide :
Faire bouillir un litre d'eau dans une bouilloire ou dans le micro onde et verser sur le savon râpé dans la casserole tout en mélangeant.
Laisser cuire à feu doux environ 5 à 10 mn, en mélangeant de temps en temps pour éviter que cela déborde.
Pendant ce temps peser les cristaux de soude dans un broc et rajouter environ 300ml d'eau bouillie pour les diluer.
Hors du feu, quand le mélange est un peu refroidi (quand on peut tremper le doigt, pas avant), incorporer les uns après les autres tout en mélangeant, le bicarbonate de soude… les cristaux de soude dilués… et pour finir les 700ml d'eau froide restant.
Mixer le tout avec un mixeur à main jusqu'à ce que le mélange devienne bien lisse.
Mixer de temps en temps le temps que la préparation refroidisse pour l'empêcher de se solidifier. A défaut vous vous retrouveriez un mixeur qui tient tout seul debout dans la casserole… Enfin rajouter les huiles essentielles.
Mixer à nouveau jusqu'à obtention d'une texture bien lisse et homogène.
Le petit truc pour que le mélange reste toujours bien lisse : laisser reposer une journée dans la casserole et mixer de temps en temps… C'est très important et c'est la clé d'une lessive bien lisse et qui ne se resolidifie pas...
Pour finir transvaser dans un bidon de 3 litres afin de pouvoir secouer la préparation ultérieurement.
Laisser reposer une bonne semaine le temps que les huiles essentielles imprègnent bien le produit.(On peut aussi la préparer la veille, mais il faut quand même la laisser reposer au minimum une nuit.)

Edit du 3 mai 2009 : Marina, une lectrice illustratrice a joliment mis en image ce Truc :- ici-

Photo et pas à pas en image : Mes elféebulations

samedi 28 juin 2008

Truc n°95 : Gant vs Kleenex


Ce bon vieux gant de toilette remplace avantageusement les kleenex après une séance coquine !

Pensez-y la prochaine fois ;-) !


Photo : Tout allant vert

vendredi 27 juin 2008

Truc n°95 : Plus de pain perdu !

Mon mari est devenu expert du recyclage des restes de pain (préalablement conservés dans un sac en tissu).

Il a revisité la recette du pain perdu en faisant ramollir son pain dur dans du lait, puis il ajoute ensuite deux oeufs, du sucre et ensuite ce qu'il a sous la main : raisins secs, pruneaux, pommes... et met au four jusqu'à ce que son gâteau soit bien doré.

C'est délicieux !

jeudi 26 juin 2008

Truc n°94 : Prêter, échanger, donner ses livres

J'ai des amis qui m'ont fait faire le calcul : si on vit jusqu'à 100 ans et que l'on lit environ 20 livres par an, on ne lira que 2000 livres au cours de sa vie.

Donc tous leurs livres circulent très vite entre les mains des amis et des amis des amis s'ils estiment qu'ils ne les liront qu'une fois et n'en auront pas besoin comme référence. Ils ne se soucient pas de les récupérer car ils savent qu'ils ne les reliront pas. Il y en a tant d'autres à découvrir.

Leurs livres ont plusieurs vies et c'est une bonne chose!

Photo : Jonathan Keats

mercredi 25 juin 2008

Truc n°93 : Emballer les cadeaux

Tout (ou presque) peut devenir un emballage original pour un cadeau.

Par exemple, ce sac de riz utilisé comme l'emballage de cadeaux qui m'ont été offerts et que je vais désormais utiliser comme sac.

mardi 24 juin 2008

Truc n°92 : Cadeaux de 2e main

Les cadeaux achetés deuxième main sont parfois, voir souvent mal perçus... mais regardez moi cette robe achetée dans un dépôt vente et qui vient de m'être offerte !?

Il y a des trouvailles originales et belles !

Pensez au dépôts-vente, Emmaüs, etc... surtout pour votre entourage eco-holiques (les accros à l'écologie et les démarches pouvant réduire leur impact).

lundi 23 juin 2008

Truc n°91 : Réutiliser les cartes de voeux!

Je suis récup' à fond et j'adore quand mes amis et ma famille se prennent au jeu quand ils m'offrent des cadeaux.

La dernière idée de ma sœur a été d'utiliser une très belle carte de remerciements encore vierge d'un côté. C'était comme neuf et si elle ne me l'avait pas dit, je ne m'en serait jamais aperçu.

J'étais ravie du clin d'œil et de la carte : réutilisée, en papier recyclé et compostable !

A suivre pour les idées de cadeaux.... ; )

dimanche 22 juin 2008

Truc n°90 : Ne plus utiliser de papier alu

Le papier alu demande un max d'énergie pour le fabriquer, c'est une vraie catastrophe environnementale à lui tout seul ! De plus, rien ne dit que le contact avec les produits alimentaires présente ou non des risques pour la santé, bref, j'ai réfléchi à des façons de m'en passer :
je l'utilisais surtout pour trois choses et j'ai trouvé trois solutions :
1. conserver des aliments au frigo ou dans le sac : j'ai acheté un lot de boîtes hermétiques chez le grand fabricant de meubles suédois et je peux transporter le goûter de ma fille ou mon sandwich, ranger mon jambon pour qu'il ne dessèche pas etc...)
2. Cuire des aliments en papillotes : j'utilise maintenant mon panier à vapeur ou du papier cuisson
3. Protéger la plaque du four quand je fais des petits gâteaux : je beurre et je nettoie ma plaque...

samedi 21 juin 2008

Truc n°89 : Ne pas jeter le coca c.

Je vous l'accorde, ce n'est pas bon pour la santé. Et quand il n'y a plus de bulles, c'est vraiment pas bon tout court!

Mais alors: que faire d'une bouteille à moitié vide que quelqu'un a laissé chez moi?!

Agnès avait expliqué que cette boisson permet d'enlever la rouille (par ici). D'où l'idée, de ne pas jeter cette bouteille, et la stocker, non pas dans mon frigo, mais avec mes produits de nettoyage maison et mes outils!!!

Photo: Agnès

vendredi 20 juin 2008

Truc n°88 : J’opte pour un filtre à café permanent

15 ans que je l’ai mon filtre à café permanent… Un peu défraîchi certes mais toujours prêt à me faire un excellent café. Il s'utilise indéfiniment (tant qu’on ne le troue pas) et se lave très facilement à la main ou au lave-vaisselle. Même la dosette était livrée avec.

Une très bonne solution pour limiter les déchets et faire des économies.

D’ailleurs je ne saurais même pas vous donner le prix d’un paquet de filtre en papier… Je n’en ai jamais racheté depuis.

jeudi 12 juin 2008

Truc n°87 : Je privilégie les produits fabriqués près de chez moi


On le dit de plus en plus alors je l'ai fait, j'ai établi la liste de tout ce que nous achetons régulièrement et j'ai cherché si je ne pouvais pas me fournir plus près de chez moi pour certains produits. Bingo : les légumes et les fruits, la crème, le beurre, les oeufs, le boeuf, l'agneau, la bière, la charcuterie, la farine, certaines céréales, certains fromages...tout ça près de chez moi !!!
Et maintenant, je me fait une carte de France des produits que j'aime : on va en vacances dans le Lot, j'en profite pour acheter sur place mon canard. J'ai un déplacement près d'un producteur de vin bio, je prend une caisse de vin. Des potes du Sud viennent me voir, ils me ramènent une petite commande d'olives du coin...
Et même plus ! Je profite des valises des copains ! Les amis qui vont en Espagne me ramènent du safran, les copains qui reviennent de Tahiti me ramènent la vanille....
Le bénéfice ? Moins d'essence, plus de vie locale, moins de sous pour les supermarchés et un sacré réseau de gourmands !

mercredi 11 juin 2008

Truc n°86 : Je fabrique mes propres apéros

A base de produits bio que je fais pousser ou achète non loin de chez moi (vin du coin, eau de vie de ma grand-tante, fruits du jardin ou de notre panier bio, sucre bio équitable), je fabrique mes propres vins et liqueurs. Rien de bien sorcier mais beaucoup de patience, j'ai fait cet après-midi du vin de fraises : pour un litre de vin rouge, rosé ou blanc selon les goûts, un verre d'eau de vie, 100 g de sucre, 200 g de fraises bien mûres coupées en morceaux. Je laisse macérer 3 jours, je mets en bouteille (trouvée dans un vide-grenier) et j'attends un mois avant de déguster...
De nombreuses recettes existent sur le net ou dans des livres comme celui-ci :

mardi 10 juin 2008

Truc n°85 : Râper moi-même le gruyère

Certes, ce geste est tout bête mais il est quand même plus économe en énergie (j'utilise ma propre huile de coude au lieu d'utiliser de l'électricité) et en emballage (à moins d'acheter systématiquement les paquets d'un kilo de gruyère râpé).
Et surtout, il y a beaucoup de bruits qui courent plus ou moins râgoutants sur l'emmental râpé (ce qu'on appelle gruyère râpé est de l'emmental !) et sur ses modes de production, très loin des moeurs bio !
Donc, je râpe avec mon moulin à légume et la râpe adéquate !
Dégustez, c'est bien meilleur !
Et puis essayez le vrai gruyère râpé, le comté râpé, le parmesan râpé...

lundi 9 juin 2008

Truc n°84 : Les goûters


Agnès a déjà proposé sur ce blog des suggestions pour les goûters des enfants et réduire les déchets. Mais je ne résiste pas à cette photo vu sur le blog de Raffa et ce petit document pdf. de recettes et trucs simples pour faire de bons goûters et réduire les déchets: voir Vous prendrez bien un goûter?

dimanche 8 juin 2008

Truc n°83 : Mon mix à moi

Côté lessive, le truc qui marche chez moi et qui est très facile à faire et très économe:
- je mets des noix de lavage (10€ le sac qui va durer 2 ou 3 ans), mais ce n'était jamais satisfaisant et l'odeur n'était pas agréable pour moi;

- et je rajoute un peu de savon de Marseille liquide concentré acheté dans un gros bidon de 5l acheté dans une biocoop. Ca va me durer 2 ou 3 ans et a dû me coûter 20€. Ma préférence va pour la marque Lérutan (naturel à l'envers).

Et bien, rien à redire sur l'odeur, la propreté, le coût, le temps requis pour les préparatifs. C'est super facile.

NB : et un petit peu de vinaigre blanc à la place de tout adoucissant.

samedi 7 juin 2008

Truc n°82: les plantes


Les plantes contribuent à dépolluer l'air. Mais quelles plantes font quoi? Un nouveau site décrit une nouvelle plante par jour et ses propriétés. On leur souhaite bon courage et merci d'avance pour les infos! Il ne manque plus que les informations sur comment les multiplier pour qu'on puisse les partager autour de nous...

vendredi 6 juin 2008

Truc n°81 : faites primer l'occas' sur le neuf


Notre réflexe à tous c'est d'acheter du neuf. Mais on trouve des perles originales dans l'occas' qui nous offrent des économies et permettent d'alléger notre empreinte.

Par exemple, cette boutique dans Paris découvert via le blog de Broc & récup spécialisée dans les vélos d'occasions (entre 50 et 130 euros, révisés et prêts à rouler). Vintage vélos, 8 rue du Ruisseau dans le 18e à Paris. Appelez avant de passer (06 13 13 42 27).

Source photos : Broc & Récup

jeudi 5 juin 2008

Truc n°80: exit les stylos jetables

Il y a deux ans, j'ai décidé de ne plus jamais acheter de stylos jetables et de n'utiliser que des rechargeables comme le bon vieux stylo plume. Cependant, on nous "donne" des stylos "gratuits" à chaque conférence. Ça m'agace!

La dernière fois, j'ai fait une remarque gentille et on m'a dit: "mais c'est en amidon"....oui, c'est un peu mieux que du plastique mais c'est toujours du jetable et puis la culture du maïs pour obtenir l'amidon...mmm, il y a mieux.

Bref, à quand les conférences qui ne gaspillent pas de l'argent sur des gadgets?

lundi 2 juin 2008

Truc N°79 : chasser les insomnies

Je fais macérer des feuilles verveine citronnelle et des fleurs de lavande dans de l'alcool à 90°, dans 2 bouteilles différentes. Après quelques jours je filtre, je mélange les 2 préparations et je mets dans un petit vaporisateur.
Le soir,je vaporise sur les oreillers et la bonne odeur chasse les insomnies!

dimanche 1 juin 2008

Truc N°78 : Je fais mes yaourts

Pourquoi le fait de faire ses yaourts peut-il être considéré comme une démarche écolo ?
Lorsque vous consommez huit yaourts, vous aller jeter dans la poubelle classique, huit pots en plastique souillés, plus l'opercule en aluminium. En plus, qu'y a-t-il vraiment dans un yaourt ?

Alors que, si vous les faites, pour sept à huit yaourts, vous n'aller jeter plus qu'un yaourt, utilisé pour ensemencer, une tetra brick recyclable ayant contenu le lait et c'est tout. De plus, il est possible d'utiliser, pour une dizaine de fournées, un yaourt de la production à la place du yaourt du commerce.

Je ne vous parle même pas de ce que vous coûte ces yaourts: un litre de lait, un yaourt: faites le calcul.

Je vous entends d'ici: "Oui mais, il me faut une yaourtière. C'est cher une yaourtière."

Pour ma part, j'ai commencé sans. Comment ?
Je ne vais pas surcharger le blog avec ma recette et mes petits trucs alors tout est .

Aujourd'hui, j'ai une yaourtière. Elle m'a coûté une quarantaine d'euros. J'en ai même vu à 19,90€ chez lidl je crois.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...