jeudi 5 août 2010

Question n°2: quelle est l'offre bancaire qui correspond à votre éthique

Bonjour à tous,

Je suis actuellement scotchée en ce moment, ne sachant pas répondre à la question: quelles sont les offres bancaires de demain, comment faire et concevoir les banques de demain...
Et me voilà à la recherche des bons exemples, qui dépassent le cadre du crédit coop, nef et équivalents...et je trouve peu de choses.
Avez-vous un idéal? Comment faites-vous pour vous assurez que votre argent est correctement utilisé?
Oui, il ya les rapports des Amis de la Terre qui dénoncent les pratiques, mais quelles sont les alternatives, les solutions qui dépassent le peu de choses que nous avons aujourd'hui...
Nos trucs ont toujours été faibles du côté finance alors que c'est l'un des principaux leviers que nous pouvons activer.
J'ai une amie canadienne qui a montré que les fondations comme Rockerfeller ont beau financer des projets "humanitaires" et "environnementaux", elles devraient s'assurer que leur argent placé en bourse est correctement utilisé : là elles auraient un grand impact. C'est une piste pour elles, mais le consommateur lambda...?
Merci pour toute cogitation!
Shabnam
Ps. J'en profite pour partager cette excellent vidéo en anglais qui utilise la technique du dessin pour illustrer une conférence assez complexe sur la crise financière. La vidéo est fascinante et à regarder!


4 commentaires:

Elise a dit…

En France, je pense que le Crédit Coopératif est une bonne solution.... mais je n'ai pas encore sauté le pas.

Si on a des SICAV, on peut aussi faire attention aux fonds sur lesquels on choisit d'investir, il y a des fonds plus "éthiques" que d'autres, même si cela reste un peu utopique dans le monde bancaire.

Elise a dit…

Je travaille au crédit mutuel (et je n'en suis pas fière), et je n'y avais même pas pensé ! Mais c'est un peu moins pire qu'ailleurs, sans vouloir faire de la pub pour ma paroisse.
Elle est non côtée en bourse, elle appartient à ses sociétaires qui peuvent se présenter au conseil d'administration de leur caisse locale. Et puis les conseillers ne sont pas rémunérés, et pour en discuter avec eux, c'est un point essentiel pour eux, pour apporter un vrai conseil aux clients (et ne pas vendre une assurance-vie à une petite mamie qui ne comprend pas trop la gestion de son argent).
Cela maintient de l'emploi en région (les sièges des fédérations sont en région)

fleuriste toulouse a dit…

Merci pour les informations, toujours bon à savoir et à prendre:-)

Shabnam a dit…

Merci Elise pour tes commentaires.

Je viens de trouver qq infos intéressantes:

http://www.ripegreenideas.com/2010/08/en-lisant-le-rapport-les-chiffres-de-la.html

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...