vendredi 29 octobre 2010

Truc n°556 : Je me réchauffe

L'hiver se prépare et le chauffage est au rendez-vous. Avant de l'augmenter de quelques degrés de plus, réchauffez déjà votre corps avant qu'il ne se refroidisse !

Pensez aux gros pulls, chaussettes chaudes, pantoufles chaudes, tisanes.... et aussi à superposer plusieurs couches de vêtements !

Oui, c'est vrai, cela fait un peu mamie, mais ça marche !

source photo : http://www.ferme-mohair.com/pull-torsades-col-camionneur.html

lundi 25 octobre 2010

Truc n°555: pour vous aider à organiser des éco-événements

Je vous invite à découvrir l'outil ADERE créé par les membres du «Collectif pour des événements responsables» l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), l’Association des Agences de Communication Evénementielle (ANAé), la Fondation Nicolas Hulot (FNH), l’association Meduli Nature, l’association Mountain Riders et l’Union Française des Œuvres Laïques d’Education Physique (UFOLEP).

Même si vous ne faîtes pas tout, il y a de bonnes idées et de suggestions pour organiser un évènement avec un moindre impact: ne serait-ce que faire des supports intemporels (sans date) qui peuvent être réutilisés pendant d'autres évènements!


ADERE: « Activités événementielles : vers une démarche éco-responsable »

"Les manifestations professionnelles, sportives et culturelles sont très nombreuses en France. Elles sont l’occasion de petits et grands rassemblements et constituent des lieux d’échanges et de partage souvent appréciés dans notre société. Les acteurs publics et privés sont de plus en plus nombreux à intégrer l’éco-responsabilité dans l’organisation des différentes étapes de ces événements. Que vous soyez organisateurs ou partenaires de ces manifestations, vous pouvez vous engager à contribuer à un développement plus durable à travers la réduction des impacts environnementaux de votre événement, ainsi qu’à l’intégration des dimensions sociale et solidaire dans vos actions.

Des enjeux importants…
Accroissement des inégalités (Nord/Sud et Nord/Nord), dérèglement climatique, épuisement des ressources… Les enjeux sont en effet d’importance et le mode de développement soutenable à adopter doit être également applicable aux activités événementielles.

… à prendre en compte dans l’organisation de votre manifestation
L’organisation de ces manifestations, quelle que soit leur échelle, représente en effet une occasion particulièrement intéressante pour le développement d’un engagement éco-responsable.

Le caractère convivial et très souvent multiculturel de ces événements permet notamment de véhiculer un certain nombre de messages citoyens, valorisant les initiatives engagées par les organisateurs (en évitant l’écueil du «greenwashing[1]») et intégrant l’ensemble des parties prenantes en particulier vos visiteurs et le grand public, dans la démarche engagée.

Dépasser l’unique périmètre de votre responsabilité propre d’organisateur est indispensable pour sensibiliser les fournisseurs, sous-traitants, partenaires publics et privés, intervenants et spectateurs… et leur faire partager vos préoccupations environnementales.

Attention aux idées reçues !
Engager une démarche éco-responsable, pour des budgets par ailleurs souvent très contraints n’implique pas de manière automatique un renchérissement des coûts ! L’engagement environnemental ne passe pas toujours par des dépenses et achats supplémentaires, mais bien souvent par une meilleure organisation. La démarche peut même permettre d’améliorer son bilan financier : réduction des consommations d’eau, d’énergie ou de consommables, valorisation de l’image de l’événement (approche de sponsors, intérêt des visiteurs)…

Un outil conçu pour vous aider
ADERE est un autodiagnostic transversal et cohérent avec le fil rouge de l’organisation, pour cerner les grands pôles d’impacts environnementaux de votre manifestation, qu’elle soit en phase de création ou déjà bien rodée.

Il propose des pistes d’actions et des exemples de réalisations pour aller vers des événements plus éco-responsables.

Toutefois cet outil ne présente en aucun cas un programme d’actions « clef en main » directement applicable, mais un engagement dans une démarche de progrès et d’amélioration continue[2].

Votre manifestation a sa particularité et ses problématiques propres. Entamer une démarche éco-responsable, c’est avant tout intégrer dans votre réflexion un certain nombre de questions « permanentes », qui sont autant de lignes directrices dans votre action et qu’il s’agit de vous poser dès l’origine même de la réflexion autour du projet :

- Comment limiter au maximum mes consommations (papier, énergie, eau…) tout en assurant un service de qualité égale ?
- Mon approche intègre-t-elle l’ensemble du cycle de vie de mon événement ?
- Ai-je bien évité tout transfert de pollution dans mes actions (éviter un impact pour en générer un autre) ?
- Mon activité limite-t-elle au maximum les émissions de gaz à effet de serre (transport, énergie, hébergement…) ?
- Est-ce que j’assure une préservation de l’environnement proche (choix du lieu, production de déchets, protection des sols et des eaux, respect de la faune et de la flore…) ?
- …

Même si cet outil se veut autoporteur, vous avez également la possibilité, si vous en ressentez la nécessité, de faire appel à un spécialiste pour vous accompagner dans votre démarche.

Bonne navigation à toutes et à tous !"


[2] Ainsi, la terminologie d’« éco-événement » n’est-elle pas employée car difficilement évaluable et certifiable

samedi 23 octobre 2010

Truc n°554: signez les pétitions d'Avaaz

Je signe souvent les pétitions sans jamais être convaincue de l'impact.

Mais Avaaz sait avoir un vrai impact: découvrez leur site, inscrivez-vous et signez leurs pétitions.

Commencez par dire non au trafic sexuel dans les hôtels Hilton ici. Il y a une signature par seconde (ou presque).

Mais faites votre opinion avant: en lisant cet article que nous indique un lecteur: ici

"Avaaz.org est un nouveau mouvement mondial sur internet qui implique les citoyen(ne)s dans les processus politiques pour les faire peser sur les décisions mondiales.
Avaaz - qui signifie “voix” dans plusieurs langues d'Asie, du Moyen-Orient et de l'Europe de l'Est - a été lancé en Janvier 2007 avec une mission démocratique simple: rapprocher les citoyen(ne)s du monde entier pour réduire l'écart entre le monde que nous avons et le monde voulu par la majorité d'entre nous.

En 3 ans, plus de 5,5 millions de personnes venues de tous les pays du monde sont devenues membres d'Avaaz, aujourd'hui le plus grand mouvement mondial en ligne jamais créé.

Le journal The Economist a décrit la capacité d'Avaaz à "faire entendre aux responsables politiques une alarme incontournable"; le journal The Indian Express a évoqué "le plus grand réseau de campagnes en ligne dans le monde, agissant sur les enjeux mondiaux cruciaux" et leSuddeutsche Zeitung considère qu'Avaaz est "une communauté transnationale plus démocratique, et peut-être plus efficace que les Nations-Unies." Animé par une équipe en ligne répartie sur 3 continents, Avaaz travaille dans 14 langues.

Avaaz donne à ses membres la possibilité d'agir sur les questions internationales les plus urgentes, de la pauvreté à la crise au Moyen-Orient et au changement climatique. Son modèle de mobilisation par internet permet à des milliers d'efforts individuels, aussi petits soient-ils, de se combiner rapidement pour devenir une puissante force collective.

Depuis 2007, le réseau Avaaz a:

  • mené plus de 20 million d'actions online et offline, dont des envois de messages, des appels téléphoniques et des signatures de pétition, et a fait suivre ces actions à plus de 70 millions de proches.
  • collecté plus de 10 millions de dollars en ligne, dont des millions affectés au financement et au soutien technologique de mouvements démocratiques et de défense des droits humains en Birmanie, au Zimbabwe, au Tibet, en Iran, en Haïti et plus encore.
  • organisé presque 10 000 rassemblements, flashmobs, veillées, marches et autres événements —apportant un élan massif au mouvement climatique mondial.
  • remporté le Prix YouTube de la Meilleure vidéo politique de l'année et le Prix "Ultimate Gamechanger in Politics" du journal Huffington Post.

La maîtrise des outils de mobilisation en ligne par Avaaz, et sa capacité à les activer simultanément aux quatre coins du monde, est unique.

L'ancien Premier ministre britannique Gordon Brown a déclaré qu' Avaaz "avait fait avancé les idéaux du monde." Al Gore considère qu' "Avaaz est une source d'inspiration… et a déjà fait beaucoup changé les choses." Zainab Bangura, l'ancienne Ministre des Affaires Etrangères de Sierra Leone, décrit Avaaz comme "un allié et un point de ralliement pour les personnes défavorisées partout dans le monde, pour apporter un vrai changement."

Avaaz est financé et orienté par ses membres."

dimanche 17 octobre 2010

Question: artisan pour isolation

Bonjour à tous,

L'un de vous aurait-il un nom d'artisan à conseiller pour la pose d'un isolant sous le toit?

Les artisans à qui j'ai pu parler pour l'instant me prennent de haut quand je parle d'isolant type laine de mouton en rouleau. Et ça commence à sérieusement à m'ennuyer!

Merci d'avance!

samedi 16 octobre 2010

Truc n°553: les fanes de céleri

Je mettais mes fanes de céleri au compost, alors que ça peut faire une très bonne soupe! A refaire et c'est très simple...

J'ai ma soupe au hasard, donc je vous dirige vers les recettes structurées de Palais de Lys et les recettes de Cléa Cusine: "Fans de fanes".

Bon ap!

jeudi 14 octobre 2010

Truc n°552 : Exprimez votre gratitude

Prendre conscience des aspects positifs de notre vie et (se) dire merci (intérieurement ou à voix haute) permet de :

- prendre conscience de l'essentiel,

- ne pas avoir (ou moins) besoin de consommer du superflu pour se sentir mieux dans sa vie.

Les mercis peuvent aller du plus petit (merci pour cette bonne pomme) au plus grand (merci pour le ciel bleu aujourd'hui) et peuvent être dans tous les registres !

Photo : una idea

mardi 12 octobre 2010

Truc n°551: aérateurs d'eau

Source : Maison ecolo

Nous n'avons jamais parlé des aérateurs d'eau ici, car tous les lecteurs de ce blog savent que c'est l'un des premiers gestes simple et pas cher à faire? et qui vous fait profiter d'économies à court, moyen et long terme. Si vous en doutez encore, regardez la démo et jugez vous-même:


Mais évitez d'acheter les aérateurs avec un gros emballage plastique et un panda dessus qu'on voit un peu partout. Personnellement, je trouve ça très incohérent de mettre autant d'emballage pour un produit qui se veut une aide pour réduire son impact.

Quand j'avais acheté dans la boutique physique de Terre Vivante il y a des années, il n'y avait pas d'emballage du tout. Juste l'objet et pour un prix modique. Autre alternative que j'aime beaucoup car je sais qu'il n'y aura pas d'emballage inutile, Tout Allant Vert.


NB: vérifiez si c'est un mâle ou une femelle qu'il vous faut, et remarquez qu'il y aune différence pour la SDB et la cuisine.

dimanche 10 octobre 2010

Truc n°550: mettez un culottage à votre poêle!

Il y a un truc qui m'agace en ce moment: voir les logos d'associations de protection de la nature sur des produits qui ne sont pas les meilleures alternatives. Parlons des poêles:


Au lieu d'adopter la poêle avec un revêtement cautionné par un panda, lisez d'abord l'article de David sur Ecolo Info.

Pour ma part, toute ma batterie de cuisine est sans aucun revêtement. Qu'il soit "écolo" ou non, les revêtements s'abîment. Les poêles à revêtement ont donc une durée de vie très limitée.

De vraies solutions durables existent (acier, fonte) : l'autre jour j'ai acheté une poêle à crêpe 24cm de De Buyer pour tester une poêle qui n'était pas en fonte (car retourner une crêpe avec de la fonte ne doit pas être simple!).

Je suis conquise à l'usage après avoir procédé à son culottage (voir vidéo ci-dessous).



Celle que j'ai acheté est avec 99% de fer pur (le 1% restants doit être du carbone, puisque l'acier est fait de fer et carbone), garantie sans revêtement, et c'est bien moins lourd que la fonte!

"Chauffée, la poêle en tôle d’acier, lorsqu’elle atteint des températures supérieures à 140 °c, provoque la réaction de Maillard. Les aliments sont saisis en surface, permettant ainsi la caramélisation de leurs sucs naturels, ce qui donne le bon goût. Une croûte se forme, empêchant l’humidité de s’évaporer. Les aliments deviennent dorés et croustillants en surface, fondants et moelleux à l’intérieur. La poêle en tôle reste idéale pour saisir les viandes, réaliser des crêpes croustillantes ou de parfaites omelettes". Source: De Buyer

"Plus la poêle est utilisée, meilleure est la cuisson.
Plus elle est noire, moins elle attache."

Déjà que les plats de cette semaine étaient réussis et n'attachaient pas! Dire que je vais encore mieux manger quand j'aurai 80 ans, vu que cette poêle là va durer!

NB: je l'ai achetée à 20 euro sur un salon, mais on la trouve sur internet à 12.50 ou 26 euros (frais d'envoi non inclus).
Et c'est bien moins cher que les poêles à plus de 50 euros avec un animal pour verdir la réalité...

ps. je fais mes avis sur de tels produits parce que je le veux, je ne suis pas payée et je n'ai pas reçu de poêle ou autre chose gratuitement, ni avec une réduction.

vendredi 8 octobre 2010

Truc n°549: testez le Coach Carbone (gratuit)


A lire, l'article d'Anne-Sophie Novel sur Ecolo-Info à propos du Coach Carbone pour en savoir plus:


"Cela fait des années que nous en entendons parler, et la nouvelle circule sur la toile depuis plusieurs semaines: un régime détonnant vient enfin de sortir. Sa méthode est unique, s’adapte à toute la famille, et je vous garantie qu’il n’y a rien de tel: pour voir votre poids s’envoler, retrouver le plaisir de la ballade à pied ou en vélo, le rythme des saisons, le goût du voyage… n’hésitez plus! En plus il est gratuit et disponible en ligne via un coach plutôt sexy… que nous avons interrogé exprès pour vous;-)". La suite par ici
Le truc que je me suis promise à la rentrée: m'occupe de l'isolation des combles au-dessus de mon apart...ce sera truc n°?, à suivre!

jeudi 7 octobre 2010

Truc n° 548 : Réutilisation d'annuaire


Utiliser ses anciens annuaires :

Pour éviter d'abîmer bureaux ou tables lorsque l'on manie le cutter ou la colle par exemple, les annuaires papier périmés peuvent faire une très bonne protection. A chaque utilisation, il est possible d'enlever les pages souillées ou coupées. Suivant les départements, cette astuce durera plus ou moins longtemps !


Un ami m'a depuis fait très justement remarqué que cette idée est aussi valable pour les catalogues de vente par correspondance. Je me suis aussi rendue compte que j'utilise le magasine de ma ville une fois que je l'ai lu et que j'ai mis de côté tous les articles que je souhaite garder.


NB: Je publie sur mon blog boutique une fois par semaine des trucs pour bricoler de façon économique et écologique, si cela vous intéresse, c'est par ici.

mercredi 6 octobre 2010

Truc n°547: changement d'adresse bis

Le truc d'un lecteur anonyme:

"Quand vous signalez votre changement d'adresse à La Poste, il y a une petite case à cocher (ou non) en bas du formulaire (elle est très petite), mais de mémoire si on ne la coche pas on reçoit plein de pub après car la poste revend le fichier des "nouveaux voisins". Donc pour moins de pub, moins de papier -> lire et cocher la case !!!".

Et j'en profite pour signaler que je trouve l'initiative "zéro prospectus" de Leclerc bonne, sauf que "d'ici 2020"...c'est bien long!


Je me demande si je reçois des pubs leclerc dans ma boîte malgré mon autocollant anti-pub?Et vous? A suivre...

mardi 5 octobre 2010

Truc n°546: changement d'adresse

Bonne idée récup de 10 doigts qui a utilisé ses cartons de déménagement pour faire signaler son changement d'adresse.

dimanche 3 octobre 2010

Truc n°545: faites traîner votre Terra Eco, Revue Durable, Maison Ecologique ou autre


Cet été, lorsque nous sortions nombreux faire un pique-nique, à la plage ou autre, j'emmenais un ou plusieurs magasines comme Terra Eco (grand public), la Revue Durable (des articles moins grand public mais très très riches et intéressants) ou Maison Ecologique.

C'est plus intéressant à lire que le "people"...



Sans vraiment les prêter, je les laissais là: et je voyais mon entourage un à un, lire les revues, et puis parler du contenu entre eux. A faire et refaire!


Je les emmène désormais au bureau et je les laisse traîner.



Aux dernières nouvelles, mon patron s'est abonné à Terra Eco, mais je n'ai rien à voir dans cette initiative. Mais j'en suis ravie. C'est une revue très intéressante et qui me surprend à chaque numéro.

Et vous, quelle est votre revue préférée?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...