mercredi 9 février 2011

Défi minimaliste, conclusion

Assemblages de sacs et boîtes contenant
ce que nous allons donner à nos proches.
Après ce mois de Janvier ponctué journalièrement par la découverte d'un objet ne nous servant plus, voilà les points essentiels que je retiendrais de cette expérience :

1) le plaisir de donner : j'ai donné la plupart des choses dont j'ai souhaité me séparer. J'ai vu pendant ce temps une à deux personnes passer chez nous toutes les semaines, pour prendre les objets et j'ai mis plein de choses de côté qui serviront à nos proches. C'est très satisfaisant de se dire que toutes ces choses ont ou vont commencer une nouvelle vie.

2) la satisfaction du vide : notre appartement était vraiment trop encombré. Avec l'arrivée très prochaine de notre Lutin, il fallait vraiment que nous fassions de la place. Ce défi m'a permis de prendre mon courage à deux mains et de commencer le tri. J'ai désencombré les placards, réaménagé les différentes pièces, ... Même si notre petit appartement a toujours des airs de cavernes d'Ali Baba tellement il y a d'objets, on voit un mieux, et ça fait vraiment du bien !

3) le plus dur, c'est de commencer : depuis la fin de ce défi, j'ai continué à me débarrasser d'autres objets dont nous ne nous servions pas ou plus. Finalement, une fois que l'idée "Je ne m'en sers pas, je donne" fut présente dans ma tête, dès que j'ai croisé un objet qui ne nous servait à rien, je le plaçais dans un grand sac. Et régulièrement, je prends des photos et passe des annonces ou propose les objets à mes proches. Nous avons maintenant un étage de notre meuble dans l'entrée plein d'objets que nous allons donner à des proches et un grand sac pour tout ce que nous avons mis sur les sites de dons.

4) pour donner : j'ai toujours commencé par proposer à mes proches, amis ou famille, qui pourraient éventuellement être intéressés par un objet. Ensuite j'ai mis des annonces sur les sites Peuplade et Recupe.net.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonne initiative, il y a http://www.doncontredon.fr/ aussi pour donner, je ne sais pas si vous connaissez ?

Shabnam a dit…

bravo! idem pour moi!

je raconterai plus tard.

grenouille a dit…

Moi je traîne toujours la patte pour m'y mettre... Mais je ne doute pas qu'une fois que c'est commencé, on ne peut plus s'arrêter !
Bravo, un peu de vide, ça fait du bien !

au fait, encore un autre :
http://donnons.org/

Maude a dit…

Je dirais que le plus dur c'est de s'arrêter ! Pour ma part, tout y passe depuis quelques mois et ça devient presque compulsif : vêtements, chaussures, CDs, DVDs, bijoux, vaisselle, objets en tous genres...Pourtant je ne croulais pas non plus sous des tonnes de choses mais je me rends compte que plus je vis avec moins plus ma vie est simple !
Vive les économies d'heures de ménages (toutes ces choses qui prennent la poussière et qui au final ne servent à rien et ne me plaisent pas plus que ça : oust !) et la fin des prises de tête devant une armoire pleine : trop de possibilités = trop difficile de faire un choix !
Et surtout, comme vous le dites dans l'article, le plaisir de voir une soeur, un ami, un inconnu super content de récupérer quelque chose qui lui sera utile et qui lui évitera un achat ! (pour ma part, j'ai quand même vendu certaines choses parce que faut ce qui est : quand on est étudiant ça met un peu de beurre dans les épinards quand même :).
Bref, bravo et vive le tri qui fait du bien à soi et aux autres :) !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...