vendredi 13 janvier 2012

Question n°8 : Comment sensibiliser les enfants pour adopter les bons gestes ?

Bonjour à tous,

Voici la question du jour :

A votre avis, quelle est la meilleure façon de sensibiliser les enfants pour adopter les bons gestes pour la planète et pour eux au quotidien ?

Merci d'avance pour vos réponses !


dessin : una idea

8 commentaires:

Clémentine Gibert a dit…

Le plus évident me semble être de leur montrer le bon exemple. Les enfants apprennent de leur parent, non ?
Et sinon, en expliquant, patiemment. Je me souviens de mon père m'expliquant que le papier est fait de bois, donc d'arbres coupés, et qu'il ne faut pas le gâcher. Et pour appuyer son explication, il a tendu le bras vers le morceau de forêt rasé à blanc en face de nous. Ca marque !!

Eve a dit…

La pédagogie, c'est le jeu. Pour le tri sélectif, par exemple, il suffit de faire comme avec ces boîtes dans lesquelles on devait rentrer la bonne forme. Ici, on prépare des emballages et on joue au tri :)
Associer le geste à quelque chose de positif est pour moi beaucoup plus sain que de culpabiliser l'enfant en lui disant : "Si tu utilises du papier tu tues des arbres" ; ça a été mon éducation, et maintenant je dois me dés-éduquer parce que je n'arrive pas à travailler sur écran. Dans ce cas, je dirais juste à l'enfant qu'il est mieux d'utiliser jusqu'au bout tout, y compris le papier, comme ça on réduit les volumes dans les camions.

Petit sapin a dit…

Sinon il y a des livres sympas sur le sujet, mais il y en a un qui est fait par Arthur et cie. (maison d'édition écolo) ils ont sortit un livre qui s'appelle "L'idée folle d'Aristote" ou "La folle idée d'Aristote", je ne sais plus...
Une histoire et un jeu à découper pour apprendre les bons gestes aux petits :)

Clémentine Gibert a dit…

Le jeu pour les tous petits oui. Pas sure qu'un enfant de 10 ans puisse voir un jeu dans le tri sélectif ...

Mais l'explication que j'ai reçu n'était pas faite pour me culpabiliser. Une fois les enfants assez grands, leur dire simplement la vérité, c'est important aussi.

Dans le même ordre d'idée, il y a des classes de CM qui visitent les centres d'enfouissement de déchets. Ca leur faire prendre conscience de la quantité astronomique de déchets que l'on génère. Mais ce n'est pas de la culpabilisation, juste un renseignement pour qu'ils puissent ensuite agir en sachant sur le fond, pourquoi ils ont fait le jeu du recyclage à 5 ans !

Anonyme a dit…

L'exemple vécu!
Et parfois une pte expérience bien marquante : exhaler une fumée de cigarette sur un tissu blanc, c assez parlant!

Léontine a dit…

Il me semble par expérience ( j'ai deux bout de choux) que les enfants par le mode de vie que l'on a choisi sont déjà sensibilisés. Le tout est de ne pas banaliser les mauvais gestes. Tout comme on leur demande de dire pardon après un vent ou de garder leur bouche fermer quand ils mangent.
L'éducation c'est aussi ça insister sur l'importance de faire attention et en faire quelque chose de normal et de naturel pour eux.
L'école et la vie sociale mettent souvent à mal nos efforts mais il est important d'être constant et cohérent dans les valeurs que l'on souhaite passer. Montrer l'exemple et expliquer pourquoi ceci est une mauvaise attitude c'est selon moi la base de l'apprentissage.

una idea a dit…

Merci à vous tous pour ces partages instructifs ;)

Mariejo a dit…

Je pense qu'en agissant avec respect envers les êtres et les choses, on donne l'exemple et l'enfant en fera de même. J'aime tout ce qui provient de la nature et j'en ai beaucoup dans ma classe (maternelle). Malheureusement les châtaignes, les pommes de pins etc sont fragiles. Pendant le rangement j'ai longtemps éliminé ce qui était cassé: et hop, au compost. Les enfants se rendaient compte que je n'y attachais pas beaucoup d'importance du moment que ce n'était pas une destruction volontaire.
Entretemps nous plaçons ce qui est cassé sur une étagère devant le lutin qui nous aide à retrouver ce qui s'est égaré; direction compost une fois que les enfants sont partis. Il m'est arrivé de déplorer le tas accumulé au cours des dernières journées et aujourd'hui, il y a beaucoup moins de casse, et les enfants m'apportent ce qui s'est brisé avec un vrai regret et je porte mon attention sur l'objet en question: oui c'est dommage. C'est sans doute là le plus important.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...